Un meilleure rétention des prothèses adjointes

RSS Un meilleure rétention des prothèses adjointes
L’amélioration de la stabilité et de la rétention des prothèses adjointes complètes ou partielles par des implants et des systèmes de rétention sont évidents. Si on veut bien se souvenir que la dépressibilité de la fibro-mucqueuse de la surface d’appui prothétique est au minimum de l’ordre du millimètre, l’inconfort du patient pendant les fonctions est inévitable. Cette mobilité des bases prothétiques adjointes oblige à une activité neuro-musculaire permanente pour maintenir la prothèse. Les conséquences sont une perturbation des fonctions d’autant plus importante que les bases prothétiques sont instables avec apparition fréquente de parafonctions et autres inconvénients qui en découlent. Si des bridges implanto-portés ne peuvent pas être installés, il reste cependant clair que les systèmes à pression du type " bouton " ou " barre " apportent une sensation de sécurité et de confort chez des porteurs de prothèses complètes ou quasi-complètes et réduisent ou font totalement disparaître la plupart des perturbations des fonctions et réduisent ou font disparaître les para-fonctions déjà installées.


0
0.0/5 pour 0 note

Informations sur la société: Un meilleure rétention des prothèses adjointes

Paris
France